Le site de la SACD et le portail des soutiens Beaumarchais-SACD seront exceptionnellement indisponibles samedi 19 octobre de 9h à 18h en raison d'une importante maintenance technique. Merci de votre compréhension.
  • Théâtre
20 septembre 2019

Prix SACD 2019 de la Dramaturgie Francophone

A l'occasion du Festival Les Francophonies - Des écritures à la scène qui se tiendra à Limoges, la SACD dévoile aujourd'hui son Prix de la Dramaturgie Francophone 2019 qui sera remis le 29 septembre.

Depuis de nombreuses années la SACD s’associe aux Francophonies en Limousin pour accueillir à Limoges, tous les auteurs et autrices du spectacle vivant francophone et les célébrer dans leur variété d’écriture. Cette année sous l’impulsion de son directeur Hassane Kassi Kouyaté, le festival devient « Les Francophonies - Des écritures à la scène » avec deux saisons, deux temps consacrés aux auteurs, aux spectacles, aux lectures et aux découvertes : les Zébrures d’automne du 25 septembre au 5 octobre et les Zébrures du printemps prévues en mars 2020. La SACD poursuit son ambition de mettre à l’honneur la vitalité des écritures francophones venues du monde entier à l’occasion de la remise de son Prix de la Dramaturgie Francophone. Elle réaffirme ainsi son soutien sans faille à la défense de la culture et de la diversité qui est un enjeu fondamental. Cet engagement s’exprime également dans son partenariat avec le prix RFI Théâtre auquel la SACD s’associe depuis sa création en 2014.

Le texte lauréat 2019 : Sucrés Seize (huit filles) de Suzie Bastien

Attribué à l’auteur d’une œuvre d’expression française parmi une sélection de textes proposée par la Maison des Auteurs de Limoges, le prix SACD de la Dramaturgie Francophone 2019 est décerné à Sucrés Seize (huit filles) de l’autrice québécoise Suzie Bastien, pour ses échappées d'écriture et ses fulgurances. La remise de ce prix décerné par la SACD, aura lieu le dimanche 29 septembre à 12h00 à la Caserne Marceau à Limoges. Panchika Velez, présidente de la commission théâtre de la SACD remettra le Prix 2019 en compagnie de l’auteur et metteur en scène Hassane Kassi Kouyaté, directeur du festival Les Francophonies. À l’occasion des Zébrures de printemps, le texte bénéficiera en mars 2020 d’une mise en espace. Cette cérémonie sera suivie par la remise du Prix RFI Théâtre 2019 en collaboration avec la SACD. Sucrés Seize (huit filles) est en cours de publication chez Lansman.

Suzie Bastien

Autrice d’une quinzaine de pièces de théâtre, jouées en France, en Italie, en Belgique et au Canada, Suzie Bastien est traduite en plusieurs langues et a participé à une quinzaine de résidences d'écriture, notamment au studio du Québec à Rome en 2009.  Sa première pièce, Le désir de Gobi (LUX éditeur 2003) créée à Montréal en 2000, est reprise en 2004, puis en 2015. Sa pièce LukaLila reçoit en 2002 le prix des Journées de Lyon des auteurs de théâtre et le prix SACD de la Dramaturgie francophone en 2004, elle sera créée à Rome en 2005, puis en France en 2007. Suzie Bastien est également l'autrice de L'effet Médée, lauréate du prix Hot Ink de New-York en 2012. Créée à Québec en 2005, la pièce est jouée en anglais à Montréal en 2012. Ses courtes pièces L'effritement 1 et 2 publiées aux Editions de la Gare en 2007 ont été créées à Paris. Suivront également L’enfant revenant, produit à Bruxelles en 2011 et Ceux qui l’ont connu, créé à Montréal en 2012. De 2013 à 2016, Suzie Bastien conçoit deux pièces autour du poète Gauvreau et du peintre Borduas, s'attardant sur une période artistique qui a bouleversé le Québec. Récemment, elle a publié Épicentre  aux éditions Lansman (Belgique, 2016) et en 2018 chez le même éditeur L'enfant revenant. Ce texte est actuellement en cours de production en France dans une mise en scène de Valérie Charpinet.

Les précédents lauréats du Prix SACD de la Dramaturgie francophone 

Ce prix a été décerné en 2018 à Martin Bellemare (Québec / Canada ) pour Maître Karim la perdrix - en 2017 à Sufo Sufo (Cameroun) pour Debout Un Pieden 2016 à Céline Delbecq (Belgique) pour L’enfant sauvage et à Edouard Elvis Bvouma (Cameroun) pour À la guerre comme à la Gameboy - en 2015 à Jonathan Bernier (Québec/Canada) pour Danseraulten 2014 à Pedro Kadivar (Iran/Allemagne) pour Pays –  en 2013 à Antoinette Rychner (Suisse) pour Intimite Data Storageen 2012 à Larry Tremblay (Québec/Canada) pour Cantate de guerre –  en 2011 à Michel-Marc Bouchard (Québec/Canada) pour Tom à la fermeen 2010 à Evelyne de la Chenelière (Québec/Canada) pour Les Pieds des angesen 2009 à Jean-René Lemoine (Haïti) pour Erzuli Dahomeyen 2008 à Gerty Dambury (France) pour Tramesen 2007 à Khaldoun Imam (Syrie - Québec/Canada) pour Les Voix et les échos- en 2006 à Patric Saucier (Québec/Canada) pour Deux semaines après l’éternitéen 2005 à Jean-Pierre Cannet (France) pour Little boy, la passion et Marcel Zang (Cameroun) pour L’Exiléen 2004 à Gustave Akakpo (Togo) pour La Mère trop tôt, et Suzie Bastien (Québec/Canada) pour Lukalila - en 2003 à Jalila Baccar (Tunisie ) pour Araberlin - en 2002 à Eric Durnez (Belgique) pour Bamako (Mélodrame Subsaharien) - en 2001 à Ahmed Ghazali (Maroc-Québec/Canada) pour Le Mouton et la Baleine et Marc Israël-Le Pelletier (France-Québec/Canada) pour Sarah et Lorraine.

La copie privée est une source de financement capitale pour les auteurs et pour la création contemporaine. Pour en savoir plus sur notre action culturelle et sur l’apport essentiel de la copie privée aux différents Fonds SACD, n’hésitez pas à consulter la rubrique Soutiens à la création sur notre site

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous