Contact Presse : Agnès Mazet  |   tel : 01 40 23 45 11  |   email : agnes.mazet@sacd.fr  |   RSS Presse

Les  communiqués  Positions

Ajouter aux favoris / Partager

Tags : Egalité hommes/femmes

Voir tous les tags

Place des femmes dans la culture : la SACD demande des engagements clairs des candidat-e-s

À l’occasion de la journée des droits des femmes, la SACD interpelle les candidat-e-s à la présidence de la République sur la nécessité de renforcer la place des femmes dans la culture et la communication.

L’édition 2016, en forme de bilan des 5 dernières années, de la brochure « Où sont les femmes ? » a livré un constat accablant : la présence des femmes, dans les directions de lieux et d’établissements culturels comme dans les programmations, reste plus que faible.

Quelques chiffres parlent d’eux-mêmes :

En spectacle vivant, sur les 102 théâtres, orchestres et opéras subventionnés étudiés, la représentation féminine parmi les artistes programmées demeure préoccupante avec :

  • 2% de compositrices
  • 5% de librettistes
  • 24 % d'autrices de théâtre
  • 29 % parmi les metteuses en scène
  • 40% de femmes parmi les chorégraphes

En cinéma, une récente étude du CNC a montré que seuls 21% des films réalisés en 2015 l’ont été par des femmes, avec des devis moyens par films très inférieurs à ceux de leurs collègues masculins.

En télévision, seules 12% des fictions sont réalisées par des femmes. L’une des préconisations rendue publique hier lors de la présentation de l’étude réalisée par le CSA sur la représentation des femmes à la télévision et à la radio a d’ailleurs consisté, à juste titre, à vouloir favoriser l’accès à la production audiovisuelle des réalisatrices.

Ces dernières années, on ne peut nier une réelle prise de conscience des inégalités que vivent les femmes dans le secteur de la culture et de la communication. Pour autant, les progrès ponctuellement enregistrés ici et là, notamment à travers certains mouvements de nominations, ne sont pas suffisants pour espérer aller vers la parité à court ou moyen terme.

Les mesures incitatives ont montré leurs limites et doivent laisser place à des objectifs chiffrés et mesurables. C’est d’ailleurs le sens des propositions formulées par la SACD dans la dernière édition d’ « Où sont les femmes ? » avec, entre autres, une mesure très attendue des créateurs et créatrices : l’augmentation de 5% par an des spectacles écrits, créés et/ou mis en scène par des femmes par an dans les programmations de spectacle vivant pendant 3 ans.

La SACD attend donc des candidat-e-s des engagements clairs, fermes et précis pour favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes dans le secteur culturel et de la communication. Il s’agit à la fois de défendre une politique culturelle ouverte et représentative de la diversité de la population et de répondre à un véritable enjeu de société.